Lecture commentée : Un monstre est là, derrière la porte, Gaëlle Bélem.

Une immersion dans la Réunion des années 1980

L’histoire d’une famille, les Dessaintes, à Saint Benoit dans l’est de l’île. Attention, ici pas de clichés sur l’indolence et la beauté de l’île, les jolies filles et la dolce Vita tropicale. Nous sommes au cœur de la vie réunionnaise, regardant se dérouler sous nos yeux étonnés le destin chaotique d’une famille descendant d’esclaves arrivés dans les cales d’un navire au dix-septième siècle dans des conditions épouvantables. Dans ce roman à l’écriture belle et lumineuse, à l’humour souvent grinçant, la petite histoire, celle de la famille cafre échouée à Saint Benoit, se mêle à la grande histoire, celle du peuplement de l’île, émaillé de ses soubresauts de révolte et de guerre pour aboutir à cette mosaïque de populations arrivées des quatre coins du monde dont une grande part peine à trouver sa place dans une société où sévit sans pitié la sélection par les richesses ou le savoir.

Une vision doublement ambivalente d’une île aimée mais dont les travers sont lourds à supporter et d’une mère que la petite fille puis la jeune femme narratrice aime autant qu’elle la déteste.

Une tranche de vie créole, un regard lucide et intelligent mais aussi une forme d’appel à la résilience : un très beau roman.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x